Un ordinateur avec dessus la vitesse d'internet et un fond rose.

Voici sept moyens faciles d’optimiser la vitesse de votre site

Si vous souhaitez servir une bonne expérience utilisateur sur votre site WordPress, il va falloir vous assurer d’avoir bien appliqué nos conseils. Parce que c’est sûr, une meilleure expérience va entraîner un taux de conversion plus important (plus de clics et de passage à l’action) et diminuer votre taux de rebond (le nombre d’utilisateurs qui quittent votre site).

Avoir un joli site ne suffit pas pour augmenter les visites sur votre site, la rapidité de chargement est tout aussi importante car elle va améliorer votre référencement, et vous propulser dans le haut des classements sur les moteurs de recherche. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de comprendre les aspects qui permettent d’améliorer les performances techniques de votre site WordPress pour obtenir de bons résultats. D’où notre volonté de vous lister dans cet article 7 conseils précieux pour vous permettre d’atteindre vos objectifs.

Qu’est-ce qui fait ralentir un site ?

Vous avez tous déjà eu affaire à un site lent, qui met du temps à s’afficher ou à afficher les images, et votre réaction est souvent de quitter la page. C’est le risque qui guette votre site s’il est lent. Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer la lenteur de votre site WordPress. Il pourrait s’agir d’un problème directement lié à la qualité des services qu’offre votre hébergeur et des technologies qu’il utilise. Il se pourrait aussi que vous ayez téléchargé trop de plugins (extensions), utilisé un thème dont le code n’est pas de qualité, téléchargé un grand nombre d’images trop volumineuses, ou fait appel à des scripts et/ou du code non optimisés. Donc pour éviter cela, vous pouvez déjà mettre en place nos conseils.

Mesurer la vitesse de votre site WordPress

Dans un premier temps, pour savoir si votre site est lent, vous pouvez soumettre l’url de votre site à l’un de ces outils : GTmetrix ou PageSpeed Insights. En analysant les performances techniques de votre site grâce à ces sites, vous aurez une première idée assez bien détaillée de ce qui peut ralentir votre site et des éléments à optimiser.

Si votre temps de téléchargement dépasse les 2,5 secondes (recommandation Google), vous risquez de voir votre site relégué à des rangs inférieurs en termes de SEO.

Alors, comment augmenter la vitesse de votre site ?

Choisissez bien votre hébergeur

Dès le départ, choisissez un hébergeur optimisé pour les sites WordPress et dont les performances ne sont pas un frein supplémentaire dans votre démarche d’optimisation du téléchargement de votre site. Chez Xpilab, nous avons testé plusieurs solutions pour nous arrêter sur un choix qui fait l’unanimité, à savoir O2Switch : un hébergeur français qui propose une multitude de services de qualité et qui garantie des résultats optimaux sur le plan technique. Bientôt, nous vous proposerons une liste d’hébergeurs qui vous permettront d’atteindre des temps de téléchargements rapides.

Utilisez la mise en cache

Ce deuxième point devrait être au même stade que le premier dans cette liste de conseils, car la mise en cache de vos pages est une des choses les plus importantes que vous aurez à faire sur votre site internet. La mise en cache de vos pages va stocker temporairement une copie de vos pages pour réduire les temps de téléchargement. Pour mettre en cache vos pages, vous pouvez le faire de deux façons. Soit directement côté serveur si votre hébergeur vous propose cette possibilité, soit en utilisant un plugin que vous installerez sur votre site WordPress. Vous avez à votre disposition de nombreux plugins de cache, et pour vous aider à faire votre choix, nous vous conseillons d’utiliser Wp Rocket ou Wp Super Cache. Très simple à installer, ils vont vous aider à atteindre rapidement des résultats qui respectent les recommandations Google.

Paramétrez bien votre réseau de diffusion de contenu (CDN)

Ce sujet est toujours difficile à saisir au début, alors nous allons essayer d’être le plus explicite possible sur les raisons d’utiliser un bon CDN. Le principe du CDN est de rendre disponible votre site à plusieurs endroits sur le plan géographique. Pour cela, il faut utiliser un réseau de diffusion, c’est-à-dire, un réseau de serveurs qui sont installés à différents endroits dans le monde et qui vont diffuser votre site à plusieurs endroits différents dans le monde. En quoi cela améliore la vitesse de téléchargement de votre site ? Si vous êtes en France, et que le site que vous souhaitez consulter se trouve en Australie, le temps de téléchargement sera plus long. Mais si votre site est également hébergé sur un serveur qui se trouve en France, alors vous réduirez le temps de téléchargement du site.

Utilisez un thème de qualité

Lorsque vous créez votre site, ne vous précipitez pas sur le premier “freebie” gratuit ou en promo. Votre choix doit d’abord se baser sur la qualité technique du thème. Pour être sûr de ne pas vous tromper, respectez ces quelques consignes. Un bon thème est un thème qui :

est bien maintenu par le développeur qui l’a créé

est bien noté par ses usagers

est responsive et s’adapte à tous les écrans

propose l’essentiel des fonctionnalités dont vous avez besoin, pas besoin d’une usine à gaz

à un code propre et est bien construit (en-tête, menu, pied de page, …)

Vous pouvez aussi faire confiance à la bibliothèque du site officiel de WordPress pour faire votre choix, ou sur des sites comme Themeforest, ElegantThemes. Petit plus, tenez également compte de la réactivité de l’équipe du support technique. Cela va grandement vous aider lorsque vous aurez besoin d’un petit coup de main pour faire des modifications sur votre thème.

Installez les bons plugins

Souvent, lorsqu’on débute sur WordPress, on a tendance à installer des plugins pour tout et pour rien. Sur certains sites, on peut retrouver deux plugins qui proposent la même chose. Erreur. Gardez bien une chose en tête, c’est qu’avec votre site WordPress, vous pouvez presque tout faire sans plugins. Donc lorsque vous décidez d’en installer un, veillez à ce que son utilité soit indispensable. Chez Xpilab, on vous conseille même de ne pas dépasser 5 plugins sur votre site. Maintenant, comment choisir votre plugin ? Nous vous conseillons de vous référer au dépôt officiel de WordPress pour télécharger votre plugin. Avant cela, vérifier que le plugin soit bien noté par les utilisateurs et qu’il bénéficie de mises à jour régulières. Faites attention à la compatibilité de votre plugin avec votre thème WordPress. Parfois il peut y avoir des conflits qui entraîneront un dysfonctionnement sur votre site. Enfin, visitez le site officiel qui édite votre plugin pour en vérifier toutes les fonctionnalités et ainsi confirmer que le plugin peut répondre précisément à votre besoin.

Optimisez vos images

Il se pourrait que vous n’ayez pas beaucoup d’images sur votre site, mais il se pourrait aussi que votre activité impose l’affichage d’une galerie d’images et de photos de qualité. Peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez, il faut impérativement travailler vos images avant de les publier sur votre site. Le premier point à travailler concerne la taille de vos images. Si vous avez besoin d’afficher une image/photo dont la taille n’excèdera jamais 700px X 700px, il est inutile de télécharger une image de qui fait 5000px X 5000px. En réduisant sa taille, vous avez déjà gagné pas mal de ko (kilo octets), voire de mo (mega octets). Après avoir redimensionné votre image, il va falloir appliquer dessus une compression. Pour cela, vous avez un grand nombre de plugins qui vous proposent de compresser votre fichier, tout en préservant sa qualité. Vous avez également la possibilité d’utiliser des outils comme KRAKEN. Et enfin, avec WordPress, vous avez maintenant la possibilité de recourir au lazy loading (chargement différé) qui va afficher votre page et télécharger dans un second temps votre image. Ainsi, la page de votre site ne doit pas attendre le téléchargement de toutes vos images avant d’être rendue.

Minifier vos fichiers html, css et javascript

La minification des fichiers consiste à réduire considérablement la taille de vos fichiers pour les départir de tout le superflu, diminuer les lignes de code et obtenir un fichier plus léger. Cette minification peut se faire de façon manuelle ou en recourant à l’utilisation de plugins de minification. À moins que vous soyez à l’aise avec la manipulation du code et de vos fichiers, nous vous conseillons de demander à un expert de le faire pour vous. Sinon, utilisez plutôt un plugin qui fera le travail pour vous. Autoptimize et Wp Super Minify feront efficacement l’affaire. Ils sont assez simples d’utilisation et vous donneront des résultats immédiats.

Avec cette liste de conseils, vous avez le b.a.-ba des optimisations à réaliser sur votre site pour gagner en vitesse de téléchargement. Avant d’appliquer ces quelques conseils, faites déjà une première analyse de votre site, et ensuite seulement, apportez les optimisations. Quand tout est en place, relancez l’analyse de votre site, et voyez le résultat. Vous serez très surpris des “bons” résultats.