Image d'un doigt d'un homme qui touche le logo Google avec un fond noir.

La fin de Google ?

Mercredi dernier, Alphabet, la société mère de Google, a perdu 100 milliards de dollars en valeur de marché à cause de sa nouvelle intelligence artificielle.

Lors du tout premier événement de démo qui devait présenter le nouveau concurrent du ChatGPT, « Bard », l’intelligence artificielle de Google a fait une erreur lors de sa démonstration en direct, ce qui a entraîné une chute de 9% de la capitalisation boursière en une journée.

Que s’est-il passé ?

Lors de l’événement démo, on a demandé à Bard de décrire les nouvelles découvertes du télescope spatial James Webb de manière à pouvoir en parler à un enfant de 9 ans. Bard a répondu que le télescope a pris les premières images d’une planète en dehors de notre système solaire, ce qui était faux. En réalité, c’est le Très Grand Télescope de l’ESO qui a pris ces premières images en 2004, et non pas le James Webb en 2021.

Mais pour être tout à fait précis, il s’agit surtout d’une erreur de sémantique. Bard n’avait pas tout faux. Le télescope James Web a effectivement pris la première photo de la planète LHS 4 75 B qui se trouve en dehors de notre système solaire. Mais La première photo d’une exoplanète a été prise par le Très Grand Télescope.

Mais le mal était fait. Les experts astronomes n’ont pas hésité à signaler l’erreur. Google perd 100 miliards de dollars. Les utilisateurs de médias sociaux ont rapidement fait remarquer que la société aurait pu vérifier la véracité de l’affirmation sur les exoplanètes en, eh bien, en les recherchant sur Google.

Tweet de google

C’est une réception difficile pour Bard, le bot conversationnel que Google a lancé comme concurrent du célèbre ChatGPT de Microsoft. Dans la publicité malheureuse qui a été diffusée sur le fil Twitter de Google la semaine dernière, la société a décrit Bard comme « un lanceur pour la curiosité » et un outil de recherche pour « aider à simplifier les sujets complexes ». Cette publicité a été diffusée quelques heures avant que les dirigeants de Google ne vantent Bard comme l’avenir de la société lors d’un lancement à Paris.

Pendant ce temps, les actions de Microsoft ont augmenté de 3%. Il a même annoncé qu’il intégrerait ChatGPT dans des produits tels que son moteur de recherche Bing. La société a investi 10 milliards de dollars dans OpenAI, la start-up qui a créé ChatGPT.

Quant à Google, Bard n’est à ce jour pas publiquement disponible et il faut donc se contenter des exemples fournis par Google pour se faire une idée du fonctionnement du système. Problème : le premier exemple fournit par Google contient une erreur factuelle.