On voit une dame qui est en train de faire un formulaire sur son ordinateur.

Formulaire de contact : le guide pour une utilisation sûre

Chaque mois, nous mettons en œuvre des améliorations sur les sites que nous avons développés pour nos clients afin d’assurer une expérience web optimale en termes de fonctionnalités et de performances.

Ce mois-ci, nous mettons sous les projecteurs un élément crucial : les formulaires de contact. Nous réalisons un examen attentif et approfondi de ces formulaires sur tous les sites que nous avons conçus pour nos clients.

Nous souhaitions en profiter pour faire avec vous un petit tour des points auxquels il faut veiller pour avoir une expérience performante.

Pourquoi les formulaires de contact ? Car ils sont des outils vitaux pour établir des interactions fluides entre vous et vos visiteurs. Et pour nous assurer que ces formulaires sont à la fois conviviaux, sécurisés et efficaces.

Quel est le rôle du formulaire de contact ?

Les formulaires de contact jouent un rôle crucial dans l’établissement de liens directs avec vos visiteurs. Ils offrent une voie simple et rapide pour échanger des informations, des requêtes ou des retours sans passer par des e-mails ou des appels téléphoniques.

Ils sont conçus pour recueillir des données précises en fonction des besoins. Que ce soit le nom, l’adresse e-mail, le numéro de téléphone ou les détails spécifiques de la demande, les formulaires doivent être conçus pour simplifier cette collecte d’informations.

Lors de la conception de ces formulaires, il est important d’adopter une approche personnalisée en fonction des besoins spécifiques. Solliciter uniquement les informations essentielles telles que le nom, l’adresse e-mail et le numéro de téléphone, qui sont souvent des éléments de base pour établir un contact efficace. Ces champs sont généralement rendus obligatoires pour garantir une communication fluide et pour répondre de manière adéquate aux demandes ou aux questions des visiteurs.

Cependant, il est important de garder une certaine flexibilité. Dans certains cas, il peut être pertinent de laisser la possibilité aux utilisateurs de fournir des informations complémentaires, comme des détails spécifiques sur leur demande ou leur entreprise. Ces champs sont facultatifs, offrant ainsi une expérience utilisateur plus souple sans sacrifier la qualité des interactions.

L’objectif est de trouver le juste équilibre entre la collecte des informations nécessaires pour une communication efficace et la volonté de ne pas imposer des demandes excessives qui pourraient décourager les visiteurs.

N’oubliez pas que toutes les informations recueillies doivent se faire avec le consentement de vos utilisateurs. Nous avons d’ailleurs écrit un article sur “Comment créer un site internet qui respecte la loi ?” (disponible ici), qui pourra vous intéresser !

Bonnes pratiques pour la sécurité :

Voici une liste des éléments à vérifier lorsque vous mettez en place un formulaire de contact sur votre site web. Cette liste résume les pratiques rigoureuses qui permettent d’assurer la sécurité de vos données et de prévenir les problèmes :

1. Utilisation de captchas :

Les captchas, acronyme pour « Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart », sont des outils de sécurité conçus pour différencier les utilisateurs humains des programmes automatisés (robots, bots). Ils sont largement utilisés sur les sites web pour prévenir les spams, les attaques par force brute et autres activités malveillantes. Les captchas présentent généralement des défis visuels ou cognitifs que les humains peuvent résoudre facilement, mais qui sont difficiles pour les programmes informatiques. Ces défis peuvent prendre la forme de puzzles, de questions à choix multiples, de reconnaissances d’images, ou de saisie de caractères déformés. En exigeant une réponse correcte pour accéder à certaines fonctionnalités ou services en ligne, les captchas protègent les plateformes numériques contre les activités automatisées indésirables tout en garantissant l’interaction principalement humaine avec les sites web.

2. Validation des entrées :

La validation des entrées sur un formulaire est un processus crucial visant à garantir que les données soumises par les utilisateurs sont correctes, cohérentes et sécurisées avant leur traitement ou leur enregistrement. Ce processus implique souvent l’utilisation de différents types de contrôles, tels que la vérification des formats (par exemple, adresses e-mail valides, numéros de téléphone corrects), la détection d’erreurs de saisie, la protection contre les attaques (comme les injections SQL ou les scripts malveillants), et la gestion des erreurs de l’utilisateur. Des techniques telles que la validation côté client (utilisant JavaScript pour valider les données avant l’envoi) et la validation côté serveur (effectuée par le serveur web pour confirmer l’exactitude des données) sont souvent combinées pour assurer une validation complète et robuste des entrées des utilisateurs. Ce processus contribue à garantir l’intégrité, la sécurité et la qualité des données collectées, améliorant ainsi l’expérience utilisateur et la fiabilité des systèmes informatiques. Elle vous permette de limiter ainsi les risques liés aux saisies inappropriées.

3. Filtrage des entrées :

Le filtrage des entrées est une pratique de sécurité informatique vitale visant à prévenir les attaques malveillantes en examinant et en nettoyant les données entrantes dans un système ou une application. Cette technique vise à identifier, rejeter ou neutraliser les données potentiellement dangereuses ou non conformes avant leur traitement. Le filtrage des entrées implique la validation et la normalisation des données en éliminant les caractères spéciaux, en vérifiant les formats conformes (comme les adresses e-mail ou les URL) et en limitant l’accès aux seules données autorisées. En sécurisant les entrées utilisateur, cette pratique aide à prévenir les attaques courantes telles que les injections SQL, les attaques par script intersite (XSS), les débordements de tampon et d’autres vulnérabilités liées aux entrées utilisateur non filtrées. En mettant en place des filtres et des mécanismes de validation solides, les développeurs peuvent renforcer la sécurité des systèmes et applications, réduisant ainsi les risques liés aux failles de sécurité et assurant un environnement informatique plus sûr.

La validation des entrées et le filtrage des entrées sont deux pratiques distinctes mais complémentaires en matière de sécurité informatique. La validation des entrées se concentre principalement sur la vérification de l’exactitude, de la cohérence et du format des données fournies par l’utilisateur, en s’assurant qu’elles correspondent aux critères attendus. Cela peut inclure des vérifications telles que la présence de caractères spécifiques, la longueur correcte d’une chaîne, la conformité à un format (comme une adresse e-mail ou un numéro de téléphone valide) et d’autres critères préétablis. La validation vise à garantir que les données sont correctes et utilisables pour le système.

D’autre part, le filtrage des entrées se concentre davantage sur la sécurité en identifiant et en éliminant les données potentiellement dangereuses ou malveillantes. Cela implique de nettoyer et de neutraliser les caractères spéciaux, les scripts, les commandes ou toute donnée qui pourrait être utilisée dans le cadre d’une attaque, comme les injections SQL, les attaques XSS (Cross-Site Scripting), les tentatives de contournement ou d’exploitation de failles de sécurité. Le filtrage des entrées vise à prévenir les attaques en s’assurant que seules les données sûres et autorisées sont traitées par le système.

4. Protection contre le spam :

La protection contre le spam vise à réduire, voire à éliminer, la réception de messages non sollicités ou indésirables, que ce soit par e-mail, messages texte, commentaires sur les sites web, ou d’autres plateformes de communication. Les méthodes de protection contre le spam comprennent l’utilisation de filtres anti-spam qui analysent le contenu des messages pour identifier les caractéristiques communes des spams tels que les adresses d’expéditeurs suspectes, les mots-clés fréquemment associés au spam, les liens non sécurisés, etc.

5. Mises à jour régulières :

Pour les formulaires de contact sur un site web, les mises à jour régulières impliquent généralement la vérification, la maintenance et l’amélioration continue de ces fonctionnalités spécifiques. Elles consistent à fournir des correctifs, des améliorations, des fonctionnalités nouvelles et, surtout, des correctifs de sécurité pour combler les vulnérabilités découvertes ou signalées dans les logiciels existants. Les mises à jour régulières permettent de maintenir les systèmes à jour avec les dernières normes de sécurité, de corriger les failles et les bogues, et d’améliorer les performances globales. Cela renforce la résistance aux attaques informatiques en réduisant les risques liés aux failles de sécurité connues. En outre, ces mises à jour assurent la compatibilité avec les nouvelles technologies, optimisent les fonctionnalités et souvent améliorent l’expérience utilisateur. La régularité des mises à jour est cruciale pour garantir la stabilité, la sécurité et la pérennité des systèmes informatiques dans un environnement en constante évolution où de nouvelles menaces émergent régulièrement.

Autres conseils importants :

Clarté et simplicité :

Faites des formulaires qui soient clairs et faciles à remplir, encourageant ainsi l’interaction. Recueillez que les informations essentielles. Ne soyez pas gourmands pour être gourmands. Gardez également à l’esprit que si un utilisateur doit vous écrire et qu’il doit mettre 5 minutes à remplir votre formulaire, il risque d’être découragé et abandonné. Ce qui serait dommage.

Politique de confidentialité obligatoire :

La politique de confidentialité obligatoire est un élément crucial sur les sites web ou les applications qui collectent des données personnelles des utilisateurs. Elle est imposée par de nombreuses lois et réglementations sur la protection des données, telles que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en Europe ou la California Consumer Privacy Act (CCPA) aux États-Unis. Cette politique informe les utilisateurs sur la manière dont leurs informations personnelles sont collectées, utilisées, stockées et protégées par le site ou l’application. Ne la négligez pas, soyez précis dans les termes. Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus.

Tests réguliers :

Les tests réguliers sont une pratique essentielle dans le domaine du développement logiciel et de la sécurité informatique. Ils consistent à évaluer, vérifier et valider régulièrement les différentes composantes d’un système informatique, d’une application ou d’un site web afin d’identifier les erreurs, les vulnérabilités, et d’améliorer la qualité globale du produit. C’est ce que nous faisons tous les mois en optimisant les sites de nos clients. Ces tests sont là pour assurer le bon fonctionnement du formulaire et détecter toute anomalie potentielle.

Voilà pour cette liste non exhaustive mais qui résume les principales bonnes pratiques à observer lors de la mise en place d’un formulaire de contact.

💡 Si vous avez des questions ou des suggestions, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe est toujours prête à vous aider et à vous offrir la meilleure expérience digitale possible !

Restez informés pour d’autres sujets en nous suivant sur les réseaux sociaux : InstagramFacebookLinkedInTikTok et YouTube ! Vous pouvez également prendre contact avec nous via notre site web Xpilab.fr.

Enfin, nous profitons de cet article pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes de fin d’année 🌲✨

À très bientôt,

Votre Team Xpilab 👋🏼🚀